École

Devenir pilote à Saint-Dizier - LFSI

Formations

 L’instruction nécessaire à l’obtention de licences est réalisée à l’aéroclub, au sol en salle de briefing et en vol à bord de nos avions

L’aéroclub de Saint-Dizier Robinson, affilié à la Fédération Française Aéronautique (FFA) est habilité par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) à former les pilotes aux brevets nationaux et licences européennes.

 

Apprendre à piloter ouvre les routes du ciel, suggère une carrière aéronautique ou assouvit une passion.

4 niveaux d’instruction sont dispensés à Saint-Dizier : BIA, BB, LAPL et PPL.

 

Consultez le portfolio avions école

BIA0

BB0

LAPL0

PPL0

Licences aéronautiques

BIA – Brevet d’Initiation Aéronautique

Diplôme français délivré conjointement par le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Transports, et par  l’Éducation nationale, ouvert à tous les jeunes de 13 ans révolus à la date de l’examen.

Le BIA sanctionne une culture générale dans le domaine aéronautique et s’effectue dans le cadre d’une convention signée entre un aéroclub et un établissement scolaire. Il comporte une initiation théorique dans un établissement scolaire et une initiation pratique en aéroclub.

 

La formation comprend un ensemble théorique de 40 heures et un ou deux vols destinés à mettre en pratique une navigation préparée par l’élève (30 à 40 minutes). Les thèmes abordés sont : l’aérodynamique et mécanique du vol, connaissance des aéronefs, météorologie, navigation, réglementation, sécurité des vols et l’histoire de l’aéronautique.

 

Le titulaire d’un BIA peut obtenir des bourses de la FFA et en s’adressant à son aéroclub. Un tiers des élèves qui obtiennent le BIA poursuivent vers le Brevet de Base.

BB – Brevet de Base

Dès l’âge de 15 ans, le brevet de base permet de voler seul à bord, dans un rayon de 30 km autour de l’aérodrome de départ (hors des espaces contrôlés ou réglementés) et au delà avec les autorisations préalables.

Le BB s’obtient selon les conditions suivantes :

• Avoir 15 ans révolus le jour de l’examen en vue de l’obtention du brevet
• Avoir passé la visite médicale auprès d’un médecin agréé
• Subir avec succès les examens théoriques, pratiques et de radio prévus par arrêtés
• Totaliser au moins 6 heures de vol en double commande, 4 heures en solo et 20 atterrissages.

 

Le Brevet de Base est souvent une étape vers la Licence de pilote privé, appelé PPL pour Private Pilot Licence.

LAPL – Licence de Pilote d’Avion Léger

Permet dès 17 ans, de voler seul à bord d’un avion monomoteur partout en Europe de jour après au moins 30 heures de vol, et avec 3 passagers maximum après 10 heures de vol supplémentaires.

DR 400 en vol

Pour passer les épreuves du LAPL, un candidat doit avoir un certificat médical valide, être présenté par son organisme de formation à 17 ans révolus et attester d’au moins : 30 heures de vol d’instruction dont 15 heures d’instruction au vol en double commande et 6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ.

 

L’emport de passagers pourra être autorisé après 10 heures de vol supplémentaires.

PPL – Private Pilote Licence

Dès 17 ans révolus le jour de l’examen.
La licence de pilote privé (titre Européen) permet de voyager et d’emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.

Conditions d’obtention du PPL :

• Avoir passé la visite médicale auprès d’un médecin agréé
• Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés
• Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.
• Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé.

 

La licence de Pilote Privé (PPL) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : on dit que le vol est « VFR » (Visual Flight Rules). Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées (Instrumental Meteorological Conditions, IMC) le pilote doit avoir la qualification de vol aux instruments dite « IR » (Instrument Rating), l’avion devant lui aussi être classé IR.

Donnez des ailes à vos rêves, devenez pilote d’avion